Les 9 acronymes à connaitre pour vos publications

🤔 On vous a déja demandé votre ORCID et votre NCT afin de pouvoir soumettre votre article ? Bienvenue dans la jungle des acronymes de la publication scientifique !

🏎️ Vous les avez surement déjà croisés en chemin sans vous soucier de leur signification. Dans cet article, vous allez ENFIN comprendre les acronymes suivants: NCT, ORCID, DOI, NCBI, PMC, APC, MESH, PMID, ISSN et EQUATOR

🗽 Préparez-vous à être enfin libéré de vos doutes sur tous ces acronymes et à ne plus paniquer au moment de soumettre vos articles !

Nous vous donnons dans cet #AcaciaTips, les 9 acronymes les plus fréquents à connaitre. 😉

1.📚 NCBI: National Center for Biotechnology Information

  • C’est l’organisme américain qui héberge PubMed à partir de la base MEDLINE !
  • Créé en 1988, il dépend du National Institutes of Health (NIH)

2🔓 PMC: PubMed Central®

  • C’est la bibliothèque en open access de PubMed qui contenait plus de 5 millions d’articles en 2018
  • Pratique pour vous s’il y a un lien PMC, vous pouvez lire l’article directement

3🆔 PMID: PubMed Identifier

  • C’est le numéro de référence de l’article au sein de PubMed qui permet d’archiver et retrouver tous les articles

4.🎯  DOI: Digital Object Identifier

  • Il s’agit du code de référence de l’article publié par une revue donnée, mais n’est pas lié à Pubmed

5. #️⃣  ISSN: International Standard Serial Number

  • C’est le numéro de série international de la revue dans laquelle un article est publié
  • Ce système a été introduit en 1976

6. 🔑  MESH: Medical Subject Headings

  • Ce sont les mots clés qui permettent l’indexation des articles selon des catégories
  • C’est important d’identifier les MESH quand vous réalisez une revue de littérature et quand vous choisissez les mots clés de vos articles

7. ✨NCT: National Clinical Trial

  • C’est le numéro assigné à votre étude lorsque vous soumettez le protocole sur ClinicalTrials.gov, système créé par le NIH aux Etats-Unis et mis en ligne pour la première fois en Février 2000
  • C’est obligatoire d’avoir un NCT pour tous les essais cliniques, et recommandé pour les études observationnelles

8. 🌎  EQUATOR: Enhancing the QUAlity and Transparency Of health Research

  • C’est un réseau international de recherche qui promeut l’amélioration de la qualité et la standardisation des communications scientifiques par le biais de checklists dont vous connaissez surement CONSORT, STROBE, PRISMA ou COREQ
  • Absolument obligatoire de respecter les checklists quand vous rédigez un article pour publication.

9. 🧍 ORCID: Open Researcher and Contributor ID

  • C’est le code qui vous identifie vous personnellement en tant que personne publiant du contenu académique
  • C’est important de créer votre compte car il est souvent demandé afin de soumettre un article
  • Système créé en 2012 qui a plus de 11 millions de comptes créés en 2021

➡️ En conlusion, connaitre ces acronymes est absolument nécessaire pour bien maitriser et développer votre activité de publication scientifique en améliorant votre qualité.

Chez AcaciaTools, nous aidons notamment les médecins ou chercheurs comme vous à bien respecter les checklists du réseau EQUATOR pour assurer une bonne qualité de structuration à vos articles selon le format nécessaire. Nous pourrions aussi vous aider et vous faire gagner en temps et qualité pour vos publications.

Un article à publier ? On vérifie le respect des checklists qualité

10 erreurs fréquentes à vérifier avant de soumettre un article

❌ Un journal scientifique vous a déjà demandé de réviser la qualité de l’Anglais avant de resoumettre votre article ou vous vous apprêtez à soumettre un nouvel article ? Cet article est pour vous !

🙂 Vous êtes content, vous avez enfin fini de rédiger votre article après tant d’efforts, peut-être même plusieurs années de travail et vous souhaitez maintenant soumettre votre article.

⚠️ Attention, avant de soumettre, effectuez une relecture méticuleuse de votre article. Il est encore temps pour corriger de potentielles erreurs qui pourraient vous faire perdre beaucoup de temps par la suite.

Nous vous donnons dans cet #AcaciaTips, 10 erreurs fréquentes à vérifier avant de soumettre votre article. Conseil pratique: faites une relecture par type d’erreur. 😊

1.💬 Erreur 1: la grammaire

  • Ecrire les résultats avec le passé simple (we did) au lieu de present perfect (we have done)
  • Vérifier que le s soit utilisé seulement pour la troisième personne du singulier
  • Veiller à ne pas écrire he quand vous parlez d’un sujet/patient car ces mots ne sont pas de genre masculin en Anglais

2.📚  Erreur 2: l’orthographe

  • Mettre Word en Anglais pour éviter l’ajout automatique des accents français
  • Vérifier qu’il ne reste pas de fautes de frappe et d’inversion de lettres

3.✂️ Erreur 3: la concision

  • Eviter de faire une complète revue de littérature ou un historique du sujet de recherche en introduction, allez directement à l’essentiel !
  • Une phrase de plus de 2 ou 3 lignes doit être coupée en plusieurs phrases
  • Ne pas utiliser trop de virgules au sein d’une même phrase

4.🎯  Erreur 4: la précision

  • Faire attention aux faux-amis comme form, eventually, ou actually
  • Utiliser le bon mot à la bonne place comme pour quizz, survey, form, questionnaire

5. 🧱  Erreur 5: la structure

  • L’argument principal est en début de paragraphe et non à la fin
  • La dernière phrase de l’introduction correspond à l’objectif de l’étude
  • Le dernier paragraphe de la méthode concerne les accords règlementaires et éthiques
  • Le premier paragraphe de la discussion résume le résultat principal de l’étude
  • La discussion doit contenir une comparaison des résultats principaux avec ceux de la littérature, les forces et limites méthodologiques de l’étude, l’impact pratique ou clinique des résultats et une ouverture ou conclusion

6. 🔢  Erreur 6: les chiffres

  • La virgule s’utilise pour les milliers: 5,165 patients
  • Le point s’utilise pour les décimales: 4.3%
  • Pour les moyennes et standard deviation, le bon symbole est ±

7. 🧮 Erreur 7: les tableaux et figures

  • Vérifier que tous les tableaux et figures soient indiqués dans le texte et dans l’ordre
  • Vérifier que les chiffres dans les tableaux soient similaires à ceux des résultats
  • Vérifier que les figures aient une bonne résolution

8. 📑  Erreur 8: les références

  • Vérifier que les références soient dans le bon ordre
  • Vérifier que le format des références soit adapté à la revue

9. ✔️ Erreur 9: la mise en page

  • Ecrire l’adresse complète du corresponding author
  • Respecter les instructions aux auteurs: pagination, numéro de ligne, police, taille, espacement, intitulé des sections, longueur du résumé, déclarations, localisation des tableaux et figures

10. 🌫️ Erreur 10: la clarté

  • Même si les erreurs précédentes sont éliminées, la syntaxe et la clarté de l’article peuvent encore poser des problèmes pour des tournures de phrases complexes ou inadaptées
  • Pour éviter cela, faites relire votre article par un service professionnel de relecture ou correction d’articles scientifiques réalisé par des scientifiques anglophones natifs comme demandé par les journaux

➡️ En conlusion, faire une relecture méthodique est une étape incontournable entre la rédaction et la soumission d’un article scientifique. Que vous soyez débutant avec vos premières publications ou expert avec un nombre important de publications, faire une relecture externe peut toujours s’avérer utile.

C’est pourquoi, chez AcaciaTools, nous mettons notre expérience à votre service pour assurer une relecture de qualité de vos articles scientifiques, résumés, posters et présentations de congrès.

Un article à soumettre ? On vous aide pour la relecture

10 étapes pour bien rédiger un article scientifique

📝  Bien rédiger un article scientifique nécessite de suivre une méthode rigoureuse pour respecter les codes de la rédaction scientifique et pour faire passer vos messages à une audience adaptée.

Cet exercice peut être déroutant, surtout lorsque l’on se trouve devant la page blanche et qu’il faut commencer à écrire en Anglais 🤔 . La rédaction s’enlise et cela peut vous prendre parfois plusieurs mois avant de soumettre au premier journal.

Nous vous donnons dans cet #AcaciaTips, 10 étapes pour vous aider à rédiger vos articles scientifiques plus facilement et vous faire gagner un temps précieux 😊

1.📗 Regroupez le protocole et les résultats: assurez-vous d’avoir l’ensemble des documents sous la main avant de commencer à rédiger. Cela vous évitera de devoir retourner vers le statisticien pour demander le tableau ou le résultat du test statistique pour votre résultat principal par exemple.

2.📚  Préparez votre bibliographie: collectez toutes les références nécessaires pour la rédaction de votre article et nommez les fichiers de façon pertinente pour éviter d’avoir à ouvrir tous les documents pour trouver celui dont vous avez besoin.

3.🧱 Rédigez un plan général de l’article avec les arguments principaux et la première phrase de chaque paragraphe. En lisant chaque première phrase, vous devriez avoir la structure globale de votre article et l’articulation logique. En Anglais, l’argument principal est la première phrase du paragraphe, et non la dernière de conclusion comme on peut en avoir plus l’habitude en Français.

4.⌨️  Rédigez en entier l’objectif, la méthode et les résultats. Vous avez tous les éléments nécessaires donc c’est la partie qui devrait être la plus simple à rédiger.

5. ✏️  Rédigez ensuite l’introduction, puis la discussion. L’introduction peut être courte avec 3 paragraphes pour bien expliquer le contexte. La discussion doit reprendre les résultats principaux, un commentaire sur les résultats en lien avec la bibliographie, les forces et les limites de l’article, l’applicabilité des résultats en pratique clinique, et selon les cas une ouverture ou conclusion.

6. 📌  Listez les références utilisées dans l’article. La dernière mise à jour de Pubmed a rajouté un bouton « Cite » à partir duquel vous pouvez simplement copier-coller la référence déjà mise en forme, c’est très pratique et surtout très rapide.

7. 📣 Choisissez le bon titre. Le titre est très important et ne doit pas être négligé, il doit être attractif pour le journal et le lecteur, et peut concerné selon les cas la méthode ou un résultat principal.

8. 💬  Rédigez le résumé. Selon le journal, le format et la longueur varient donc vérifiez bien ces éléments avant de commencer.

9. ⚠️ Mettez en forme l’article selon les recommandations du journal que vous avez choisi. Cette étape est très importante car la première chose réalisée par les journaux est cette vérification. Si vous ne respectez pas le bon format, le journal vous demandera de remettre en forme et cela vous fera perdre encore du temps. Veillez à bien inclure aussi au bon endroit l’ensemble des déclarations nécessaires telles que: conflict of interest, author’s contributions, acknowledgements, availability of data, funding, etc.

10. ✔️ Relisez votre article avec minutie pour vérifiez qu’il n’y a pas d’erreurs et que votre article est prêt pour la soumission.

➡️ En conlusion, rédiger un article scientifique est un travail qui prend du temps et qui nécessite méthode, rigueur et concentration. Beaucoup de pièges peuvent être évités pour être plus efficace.

C’est pourquoi, chez AcaciaTools, nous mettons notre expérience à votre service pour vous aider à rédiger vos articles scientifiques et être publié plus rapidement.

Un article à rédiger ? Laissez-nous vous aider

5 conseils pour bien choisir le journal où publier

📰 Choisir le bon journal où publier son article scientifique n’est jamais facile, surtout quand on commence. Faut-il privilégier un journal avec un impact factor élevé ou bien un journal avec un court délai de réponse ?

Le choix du journal est très important car il impactera le délai de publication, le temps et l’énergie que vous allez passer dans les soumissions et potentielles révisions ainsi que l’impact scientifique et médiatique final de votre article, de même que la satisfaction personnelle que la publication peut vous procurer. Ce n’est donc pas à négliger.

Nous vous donnons dans cet #AcaciaTips, 5 conseils pratiques pour augmenter vos chances de publication et vous faire gagner du temps 😊

1.🎯 Définissez votre cible de lecteurs: votre article est-il destiné à la communauté médicale dans son ensemble, aux collègues dans votre spécialité ou bien à une niche sur un sujet très spécifique ? Est-ce pertinent de soumettre à une revue américaine pour un sujet purement français et à l’inverse est-il pertinent de publier dans une revue franco-française pour un article et des résultats de portée internationale ?

2.🧾 Préparez une liste de 3 à 5 journaux pertinents pour votre publication, identifiés sur PubMed à partir de publications similaires, et trouvez sur les sites des journaux leurs impact factors, délai de publication et pourcentage d’acceptation. Vérifiez bien aussi l’audience des journaux et les types d’articles acceptés.

3.📌 Priorisez les journaux selon vos propres priorités et votre stratégie. Attention, l’impact factor ou le prestige ne fait pas tout, parfois il est plus intéressant de publier rapidement en open access dans un journal avec plus faible IF mais qui a beaucoup de chance d’être cité, plutôt que d’attendre de long mois pour avoir une revue avec un IF plus elevé.

4.🧙 Demandez l’avis de vos collègues plus expérimentés. Ils ont l’habitude de publier et connaissent bien les différences et subtilités de lignes éditoriales entre les journaux. Un conseil pertinent peut vous faire gagner plusieurs mois.

5. 👹 Attention aux revues prédatrices. Vérifiez bien que le journal de votre choix n’est pas une revue prédatrice et ne publie pas n’importe quoi, comme le journal qui a vraiment publié une fausse étude sur le lien entre hydroxychloroquine et accidents de trotinettes…

➡️ En conlusion, il n’y a pas de recette miracle et chaque article nécessite de définir sa stratégie, car chaque article répond à un besoin différent.

C’est pourquoi, chez AcaciaTools, nous vous aidons à gagner du temps en vous accompagnant dans le choix pertinent du journal pour chacun de vos nouveaux articles scientifiques.

Pour votre prochain article, on vous aide à choisir le bon journal